Reprise des mesures du protocole PPCR en 2019

11 février 2019

5ACAA055-C64A-44BE-B015-E9997F59894C

À partir du 1er janvier 2019, les mesures de revalorisation indiciaires dans le cadre de la mise en œuvre du protocole PPCR entrent en vigueur. Pour mémoire, celles-ci devaient initialement intervenir au 1er janvier 2018, mais ont été reportées de 12 mois par volonté gouvernementale, contre l’avis de l’UNSA.

L’année 2019 sera donc mar­quée par des amé­lio­ra­tions des grilles indi­ciai­res.

À partir du 1er jan­­vier 2019 :

  • la seconde partie du transfert « primes/points » prévu pour la catégorie A : 5 points, le plafond annuel de l’abattement étant porté à 389 euros;
  • la revalorisation de certaines grilles indiciaires pour les agents de catégorie C, B et A.

«Les nou­vel­les grilles indi­ciai­res» :

grilles indiciaires

À comp­­ter du 1er fé­vrier 2019 :

  • tous les personnels socio-éducatifs relevant des corps et cadres d’emploi de la catégorie B deviennent agents publics de catégorie A.
  • les « cadres » et « experts » de la filière sociale voient leur carrière revalorisée.

 

«Les grilles indi­ciai­res des corps et cadres d’emploi à carac­tère socio-edu­ca­tif» :

grille indiciare socio éducatif

 

« Les grilles indi­ciai­res des niveaux « cadres » et « experts » de la filière sociale » :

grille indiciaire filière sociale

 

Sont concer­­nés pour la Fonction Publique Territoriale : Assistants socio-éducatifs regrou­pant 3 spé­cia­li­tés du tra­vail social (ASS, ES et CESF), Educateurs de jeunes enfants

Au total, plus de 65000 agents des trois ver­­sants de la fonc­­tion publi­­que accè­­dent ainsi à la caté­­go­­rie A.
Les moda­­li­­tés de reclas­­se­­ment dans la nou­­velle grille des per­­son­­nels sociaux de caté­­go­­rie A cor­­res­­pon­­dent à celles pré­­cé­­dem­­ment rete­­nues lors de l’accès des infir­­miers de l’Etat et infir­­miers ter­­ri­­to­­riaux aux nou­­veaux corps et cadres d’emploi de caté­­go­­rie A.

Au regard de la répar­­ti­­tion des agents dans les échelons de la grille, les per­­son­­nels béné­­fi­­cient d’un gain indi­­ciaire moyen de 17 points lors de l’accès à la caté­­go­­rie A.
La réforme pré­­voit la pour­­suite du réé­­che­­lon­­ne­­ment indi­­ciaire jusqu’à la fusion des deux clas­­ses du pre­­mier grade (les corps et cadres d’emploi étant cons­­ti­­tués de deux grades) au 1er jan­­vier 2021.

Focus FPT : Le reclas­se­ment en caté­go­rie A, de la tota­lité des per­son­nels socio-éducatifs

Création de deux clas­­ses dans le 1er grade.

Les décrets n° 2017-901 et 2017-902 du 9 mai 2017 pré­­ci­­sent la nou­­velle struc­­ture de car­­rière de ces per­­son­­nels sociaux et fixent les moda­­li­­tés de reclas­­se­­ment des agents au 1er fé­­vrier 2019, dans les nou­­veaux cadres d’emplois de caté­­go­­rie A.

Les assis­­tants socio-éducatifs (ASE) et les éducateurs de jeunes enfants (EJE) sont reclas­­sés en ASE et EJE de seconde classe. Les ASE et EJE prin­­ci­­paux sont reclas­­sés en ASE et EJE de pre­­mière classe. Un grade de classe excep­­tion­­nelle est créé.

En appli­­ca­­tion des décrets n°2017-904 et n°2017-905 du 9 mai 2017, les nou­­vel­­les échelles indi­­ciai­­res appli­­ca­­bles aux ASE et EJE le 1er fé­vrier 2019 sont les sui­­van­­tes :

  • ASE et EJE de seconde classe : 1er échelon (indice brut 404/indice majoré 365) au 11e échelon (642/537) : de 1710,40 euros bruts à 2516,40 euros.
  • ASE et EJE de première classe : 1er échelon (458/401) au 11eéchelon (712/590) : de 1879,10 euros à 2764,75 euros
  • ASE et EJE de classe exceptionnelle : 1er échelon (465/407) au 11eéchelon (736/608) : de 1907,21 euros à 2849,10 euros.

La situa­­tion des contrac­­tuels :

  • Les contractuels ASE et EJE bénéficieront d’un nouveau contrat interrompant le premier avec la même date de fin. Pour les nouveaux contrats, pas de problème, ils seront alignés.

Focus FPT : La reva­lo­ri­sa­tion des niveaux « cadres » et « experts »

Outre le pas­­sage en caté­­go­­rie A des ASE et EJE, la ré­­forme des cadres d’emplois à carac­­tère socio-édu­­ca­­tif de la filière sociale pré­­voit aussi au 1er fé­vrier 2019 la reva­­lo­­ri­­sa­­tion des conseillers ter­­ri­­to­­riaux socio-édu­­ca­­tifs déjà clas­­sés en caté­­go­­rie A (décrets n°2017-903 et n°2017-906 du 9 mai 2017) avec une nou­­velle struc­­ture de car­­rière. Le cadre d’emplois est doré­­na­­vant struc­­tu­­ré en trois grades. Un pre­­mier grade d’avan­­ce­­ment (conseillers supé­­rieurs socio-édu­­ca­­tifs) cor­­res­­pond à l’exer­­cice de fonc­­tions d’enca­­dre­­ment et un deuxième grade d’avan­­ce­­ment (conseiller hors classe socio-édu­­ca­­tif) est créé pour les agents qui exer­­cent des mis­­sions à haut niveau de res­­pon­­sa­­bi­­li­­té dans le domaine de l’action sociale.

  • Conseiller socio-éducatif : 1er échelon (IB 482 – IM 417) au 12eéchelon (IB 790 – IM 650) : de 1954,07 € bruts à 3054,91 €
  • Conseiller supérieur socio-éducatif : 1er échelon (IB 625 – IM 524) au 8e échelon (IB 822 – IM 674) : de 2455,47 € à 3158,38 €
  • Conseiller hors classe socio-éducatif : 1er échelon (IB 713 – IM 593) au 6e échelon (IB 928 – IM 754) : de 2778,81 € à 3533,26 €.

L’accord PPCR signé par l’UNSA pré­voyait ces mesu­res dès 2018. C’est avec un an de retard qu’il devien­dra effec­tif après la déci­sion de ce gou­ver­ne­ment de faire de l’année 2018 une année blan­che.
Mais, au final, c’est bien l’action syn­di­cale, dont celle de l’UNSA, qui aura permis cette pre­mière avan­cée impor­tante.

 

 

 

 

Publicités

Grand débat national

5 février 2019

Contribution de l’UNSA au grand débat

Le Président de la République a lancé, en réponse au mouvement des gilets jaunes, un grand débat national.

L’UNSA comme organisation syndicale est intéressée par toutes les discussions autour de l’organisation de la société française. Elle encourage ses adhérents à y participer s’ils le souhaitent. Pour connaître le calendrier, les réunions organisées et contribuer en ligne :

https://granddebat.fr/

L’UNSA demande, en conclusion du débat, la tenue d’une vaste conférence nationale rassemblant, autour des responsables politiques nationaux, l’éventail associatif et syndical le plus large. Saisie de la synthèse des débats, celle-ci aurait à délibérer sur sa traduction en mesures concrètes pour faire vivre l’aspiration à plus de justice sociale.

Grand débat refondateur ou coup d’épée dans l’eau ?

Au Président de la République et au gouvernement de lever toute ambiguïté en donnant les garanties d’élaboration des solutions qu’attendent la grande majorité des citoyens.

Fidèle à ses valeurs, l’UNSA porte à la réflexion sa propre contribution autour de 5 grands thèmes :

(NB : Un lien permet d’accéder à chaque fiche UNSA)

–  Transition écologique dans la justice sociale :

https://www.unsa.org/IMG/pdf/grand_

–  Pouvoir d’achat – Fiscalité :

https://www.unsa.org/IMG/pdf/grand_

–  Dépenses publiques, Service public et Protection sociale :

https://www.unsa.org/IMG/pdf/grand_

–  Démocratie et citoyenneté :

https://www.unsa.org/IMG/pdf/grand_

– Immigration :

https://www.unsa.org/IMG/pdf/grand_

Retrouvez, sur le site de l’UNSA, la page « Contribution de l’UNSA au grand débat » :

https://www.unsa.org/Contribution-d


Adhésion

24 janvier 2019

 

Avec la nouvelle année est arrivé le temps des adhésions.
Nous avons besoin de votre participation active pour faire vivre notre organisation syndicale et accroître notre représentativité auprès de l’administration centrale de la Métropole Aix-Marseille Provence.
Avec nos seize représentants élus ou désignés dans les différentes instances paritaires lors des dernières élections professionnelles de décembre 2018, nous pèserons sur les avis émis par ces commissions tant pour l’organisation des services que pour les avancements de grade et les promotions.
Nous avons besoin de vos idées et de votre avis pour animer nos groupes de travail et notre Conseil Syndical sur les sujets qui vous concernent au quotidien:

– Défense du service public,

– Lutte contre l’emploi précaire,

– Santé et Qualité de Vie au Travail,

– Harmonisation par le haut des régimes indemnitaires dans le cadre du RIFSEEP,

-Transparence et équité dans l’avancement de grade et la promotion interne des agents en CAP de la Métropole,

– Mise en place de la mobilité voulue par les agents entre les 6 territoires,

– Déplacements domicile-travail et professionnels au sein de la Métropole,

– Développement du télétravail,

– Création d’un organisme d’action sociale à l’échelle de la Métropole et mise en place d’une gestion transparente, …

Plus nombreux nous serons, plus fort  nous pèserons! rejoignez nous!

PS: possibilité de paiement en trois fois

bulletin_2019

 


Pétition « POUVOIR D’ACHAT »

23 janvier 2019
POUVOIR D’ACHAT : HUIT ORGANISATIONS APPELLENT LES AGENTS PUBLICS À SE MOBILISER !
Nos organisations syndicales (CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, FA-FP, CFE-CGC, CFTC) représentatives de plus de 5 millions d’agent-es, lancent une pétition pour exiger une revalorisation salariale de toutes et tous les agent-es. Nous appelons l’ensemble des collègues à la signer et faire signer massivement.
 
Au quotidien, les agents publics travaillent au service de l’intérêt général et font vivre des services publics de qualité sur l’ensemble du territoire.
 
Améliorer leur pouvoir d’achat est d’autant plus urgent que, depuis son arrivée, le gouvernement a accumulé des mesures négatives à leur encontre (gel de la valeur du point d’indice, mauvaise compensation de l’augmentation de la CSG, rétablissement du jour de carence…).
 
Au cours des prochaines semaines, les militant.e.s iront sur le terrain, pour faire signer cette pétition, également disponible en ligne (accédez à la pétition : https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Edouard_Philippe_Premier_ministre_Ameliorer_nos_salaires_je_signe/dashboard/).
 
Les premiers signataires de cette pétition sont : Jean-Marc Canon (CGT Fonction publique), Mylène Jacquot (CFDT Fonctions publiques), Luc Farré (Unsa Fonction publique), Bernadette Groison (FSU), Gaëlle Martinez (Solidaires Fonction publique), Bruno Collignon (FA-FP), Nathalie Makarski (Services publics CFE-CGC), Denis Lefebvre (CFTC Fonctions publiques)

Décryptage des Voeux de Martine Vassal

16 janvier 2019

tract_voeux

 

https://voeux2019.ampmetropole.fr/


BONNE ANNÉE 2019

2 janvier 2019


Fonction Publique : nouvelle progression de l’UNSA !

13 décembre 2018

Elle est l’une des quatre organisations syndicales représentatives dans les trois versants (État, Territoriale, Hospitalière) et la seule organisation à progresser dans chacun d’eux.

L’UNSA fran­chit la barre des 11% de repré­sen­ta­ti­vité cumu­lée dans la fonc­tion publi­que (11,2%).
L’UNSA pro­gresse plus d’un point dans la Fonction Publique de l’État et gagne un siège au conseil supé­rieur de la FPE (15,9% et 4 sièges au CSFPE)
L’UNSA gagne 0,1 point à 8,3% dans la Territoriale (2 sièges au CSFPT) et 0,6 point dans l’Hospitalière à 5,5% (1siège au CSFPH) ren­for­çant ainsi sa repré­sen­ta­ti­vité dans les trois ver­sants.

Forte de cette pro­gres­sion, l’UNSA pour­sui­vra son action au ser­vice de tous les agents publics.

L’UNSA Fonction Publique remer­cie à nou­veau tous les électeurs et toutes les équipes mili­tan­tes.

Voir en ligne : Élections professionnelles 2018 : Les premiers résultats au 11 décembre 2018